Pages d'Histoire

    Cours d'Histoire de Bruxelles, saison 2015-2016

    Calendrier

    Chaque leçon est donnée deux fois, toujours le samedi matin à 11 h 00,

    • soit au Centre culturel de Jette – Centre Armillaire, boulevard de Smet de Nayer 145 à 1090 Jette (JETTE)
    • soit au Grand Serment Royal et de Saint-Georges des Arbalétriers de Bruxelles (GSR), Impasse Borgendael / Place Royale 7/9 – 1000 Bruxelles.


    12 septembre 2015 à 11h (JETTE) ou 26 septembre 2015 à 11h (GSR)

    1 Quartier LeopoldLe quartier Léopold 1838-2014
    Un quartier qui, aujourd’hui, a perdu toute son identité. Actuellement, il est désigné comme le quartier européen alors que ce fut très longtemps le Quartier Léopold, désignation nettement plus bruxelloise ! L’aristocratie bruxelloise et la bourgeoisie aisée issue de la révolution industrielle étouffaient dans l’intra-muros féodal bruxellois. Un groupe d’investisseurs crée, sans aide financière de l’Etat, une société civile pour l’agrandissement et l’amélioration de la capitale de la Belgique. Une nouvelle vie se crée autour et sur les hauteurs de la vallée du Maelbeek. Le Cinquantenaire, les squares, les musées, un jardin zoologique éphémère, un musée des sciences naturelles vont ainsi constituer ce nouveau quartier qui a laissé à la place, quasi exclusive, aux milliers de mètres carrés de bureaux destinés aux Eurocrates.

    Une visite guidée est prévue le samedi 26 septembre 2015 à 14h30 
    Rendez-vous : square Frère-Orbans devant l'église Saint-Joseph
    PAF: 9,00 € pour les élèves "Pages d'Histoire", 11,00 € pour toute autre personne

     


    17 octobre 2015 à 11h (JETTE) ou 10 octobre 2015 à 11h (GSR)

    2 Louise musee a ciel ouvertDe Louise au Bois de la Cambre
    Voici l’histoire d’un second quartier chic qui se développera tout au long de la seconde moitié du XIXe siècle grâce surtout à la suppression de l’octroi en juillet 1860. Malgré la ferme opposition de la commune d’Ixelles qui voyait son territoire coupé en deux de la place Louise jusqu’au bois de la Cambre, nouveau lieu de rendez-vous dominical, rien n’y fit. Ixelles s’inclina devant la puissance de la capitale. Nous allons parcourir une avenue à l’architecture très diversifiée. Ce sera aussi l’occasion de découvrir un véritable musée en plein air, mode très importante développée à la fin du XIXe siècle à travers toute la ville. L’abbaye de la Cambre sera incontournable et nous n’oublierons pas de découvrir l’architecture particulière du Bois de la Cambre ainsi que des bâtiments historiques de l’Université Libre de Bruxelles.

    Une visite guidée est prévue le samedi 24 octobre 2015 à 14h30 
    Rendez-vous : place Stéphanie devant la sortie des Galeries Louise.
    PAF: 9,00 € pour les élèves "Pages d'Histoire", 11,00 € pour toute autre personne

     


    21 novembre 2015 à 11h (JETTE) ou 7 novembre 2015 à 11h (GSR)

    3 Bxl extensions NOH Laeken et Haeren1921: Bruxelles + Laeken, Haeren & NOH
    De tous les temps, les Bourgmestres bruxellois ont toujours espéré développer le territoire de la capitale. Si la Cuve bruxelloise avait, à l’époque féodale, une connotation purement fiscale qui aurait pu faire croire à un grand territoire unifié, il n’en fut cependant rien. Bruxelles jusqu’en 1860 se confina dans ses murs de la seconde enceinte de 1356. Chaque village qui entourait la capitale voulait garder son autonomie et sa liberté. Pourtant après la Première guerre mondiale, un bourgmestre va réussir là où tous ses prédécesseurs avaient échoué. Adolphe Max se retrouve à la tête qui tripla sa surface du jour au lendemain. Ce sera la grande aventure des expositions universelles au Heysel, de l’aérodrome de Haeren et du développement de la zone du canal.

     


    5 décembre 2015 à 11h (JETTE) ou 12 décembre 2015 à 11h (GSR)

    4 Bruxelles Nord-OuestDe l'autre côté du canal
    De l’autre côté du canal : expression bien connue pour les habitants du nord-ouest de Bruxelles ! Nous sommes coupés de la capitale par un canal inauguré en 1561. Mais notre Histoire est une des plus riches des communes périphériques de la capitale bruxelloise. Berchem Saint-Agathe et son aérodrome, Ganshoren et son château « De Rivieren », Jette Saint-Pierre et son abbaye de Dieleghem, Koekelberg et sa basilique et, enfin, Molenbeek Saint-Jean et son « Manchester » bruxellois. Ne croyez cependant pas que tout s’arrête à ces seuls faits d’histoire. Il y a encore bien d’autres surprises à parcourir pendant plus de 1.000 ans d’une Histoire parsemée d’anecdotes étranges, surprenantes et savoureuses.

      


    16 janvier 2016 à 11h (JETTE) ou 23 janvier 2016 à 11h (GSR)

    5 Industries et commerces bruxelloisIndustries et commerces bruxellois
    Habiller les rois des plus luxueuses étoffes, décorer les murs de leurs châteaux d’images somptueuses tissées et entourer reines et princes des plus volatiles dentelles, trois spécialités bruxelloises qui de 1300 à 1900 firent de Bruxelles une capitale internationale des textiles de luxe. Le travail des enfants et des femmes, la fraude, la contrefaçon, la contrebande furent des éléments qu’il fallut gérer au quotidien. Entre-temps, en 1822, la Société générale pour favoriser l’industrie est créée à Bruxelles. C’est le début d’un essor industriel pour tout le pays mais aussi à Bruxelles qui découvre son « Manchester » local. C’est la route qui mène à la quatrième marche du podium des grandes puissances industrielles mondiales. Ce sera l’époque de la mécanisation, des premières lois sociales, des secours mutuels, des coopératives ouvrières et des Maison du Peuple.

     


    20 février 2016 à 11h (JETTE) ou 13 février 2016 à 11h (GSR)

    6 Ecoles et enseignement a BruxellesL'enseignement communal
    Dès l’existence de la Ville, l’enseignement était aux mains de l’Eglise dont les représentants détenaient le savoir et le transmettaient dans leurs écoles et les monastères. Au fils du temps, la concurrence entre les différents ordres religieux installés dans la ville sera féroce. Les bourgeois de Bruxelles craignant pour la vertu de leurs filles rejettent la création d’une université qui finalement s’installera à Louvain. Ce sera ensuite l’époque des grands collèges catholiques, la réorganisation républicaine et enfin un développement rapide à l’époque néerlandaise. Les athénées suivront et Bruxelles portera quasi seule la création de l’Université Libre de Bruxelles. Mais tout cela ne concernait encore que les garçons. Le chemin d’un diplôme universitaire pour une jeune fille est encore long et semé d’embûches.

     


    19 mars 2016 à 11h (JETTE) ou 12 mars 2016 à 11h (GSR)

    7 Maisons communales Region BXLLa vie communale bruxelloise
    Dix-neuf communes pour une région. Une capitale pour dix-huit villages, au moins jusqu’au début du XXe siècle. Comment fonctionnait l’administration communale au Moyen-âge. Quels étaient les pouvoirs du bourgmestre et de ses échevins ? Comment va évoluer l’administration communale à partir de la loi communale de mars 1836 ? Quels étaient les relations entre la ville de Bruxelles et les communes de la périphérie au XIXe siècle ? Quels sont les origines du développement des villages qui entouraient Bruxelles ? Où se réunissait le conseil communal dans les communes périphériques. Quel est l’origine de la construction d’hôtels de ville ou de maisons communales prestigieuses ? Que reste-t-il de la notion de liberté communale aujourd’hui ?

     


    9 avril 2016 à 11h (JETTE) ou 16 avril 2016 à 11h (GSR)

    8 Architecture XVIIIe - 1958L'architecture bruxelloise du néo-classique à 1958
    Les hasards de l’Histoire de la capitale n’ont laissé que peu (trop peu) de traces de l’architecture féodale bruxelloise. Malgré la reconstruction rapide et prestigieuse de la Grand’Place à la fin du XVIIe siècle, il fallut attendre quasi un siècle de plus pour voir les premiers aménagements urbanistiques majeurs à la place de la Blanchisserie et au quartier royal et l’ancienne Cour brûlée. Le XIXe siècle sera une période peu inventive au niveau de nouveaux modèles architecturaux, les architectes copient des modèles anciens. Seuls les grands boulevards haussmanniens apportent une touche de modernité dans la capitale. Il faudra l’arrivé d’un art dit nouveau avec ses nombreux architectes belges mondialement connus pour voir la ville prendre une allure belle et enjouée. Mouvement très bref, il sera dépassé par le mouvement des arts décoratifs entre les deux guerres mondiales. Dans les années ’50, le modernisme prend la relève et laisse encore aujourd’hui quelques traces très « vintage ».

    Une visite guidée est prévue le samedi 16 avril 2016 à 14h30 
    Rendez-vous: devant l’entrée de l’Hospice Pachéco, rue du Grand Hospice – 1000 Bruxelles
    PAF: 10,00 € pour les élèves "Pages d'Histoire", 12,00 € pour toute autre personne

     


    21 mai 2016 à 11h (JETTE) ou 28 mai 2016 à 11h (GSR)

    9 Crimes et chatiments a BruxellesCrimes et châtiments
    Que penser de la justice du Prince par rapport à la justice urbaine ? A quand remonte le premier code pénal ? Quels sont les peines encourues à l’époque féodale ? Y-a-t-il une justice de classe ? Bruxelles fut-elle vraiment la capitale du crime sous l’ancien régime alors que la criminalité en sabots démontre également l’image d’une société prompte à la colère et à la révolte. Les voleurs, les prostituées, les étrangers en mal d’aventures, les exilés, voilà les soucis quotidiens pour la police bruxelloise qui toujours crie son manque de moyens pour être efficace. La haute société est-elle à l’abri et si l’Amigo ne fut pas toujours un hôtel de luxe, les prisons bruxelloises ne reflétaient pas le luxe et une hygiène irréprochable. Les justices de paix imaginées par le pouvoir républicain français vont jouer un nouveau rôle pour le justiciable qui découvrira à la fin du XIXe siècle, un nouveau palais de Justice construit par Joseph Poelaert et qui essuie encore toujours un grand nombre de critiques.

    Une visite guidée est prévue le samedi 28 mai 2016 à 14h30 
    Rendez-vous : place Poelaert devant le monument de l’Infanterie - 1000 Bruxelles
    PAF: 10,00 € pour les élèves "Pages d'Histoire", 12,00 € pour toute autre personne

      


    18 juin 2016 à 11h (JETTE) ou 11 juin 2016 à 11h (GSR)

    10 Belles heures bruxelloisesLes belles heures de Bruxelles
    Au Moyen-âge, la population avait quasi autant de jours de congé qu’aujourd’hui mais réparti de façon différentes. Que faisaient-ils de leurs loisirs ? Les saints menaient la danse avec de nombreuses processions religieuses. Les fêtes populaires étaient fréquentes au point d’agacer certains patrons et hommes politiques au XIXe siècle. Les foires commerciales étaient également l’occasion de multiples réjouissances. Les XVIIe et XVIIIe siècles verront apparaitre des loisirs plus philosophiques pour les gens de la haute société bruxelloise. Ce sera aussi l’occasion pour les riches bourgeois et l’aristocratiques de découvrir d’autres plaisirs comme les promenades à l’Allée Verte, puis au bois de la Cambre. A la fin du XIXe siècle, Bruxelles va « brusseller » dans ses théâtres, ses music-halls, ses guinguettes des villages voisins, ce sera l’insouciance de la Belle Epoque. Ce sera ensuite l’époque des cinémas de quartiers et bien d’autres loisirs encore

    Une visite guidée est prévue le samedi 18 juin 2016 à 14h30 
    Rendez-vous : devant le parking Alhambra, boulevard Emile Jacqmain - 1000 Bruxelles
    PAF: 10,00 € pour les élèves "Pages d'Histoire", 12,00 € pour toute autre personne

     

     

    L'actualité en photo

    Accueil gauche2

    Vous êtes ici: Accueil Formation Saison 2015-2016

    Chercher

    escort beylikduzu sikis hikayeleri escort bayan porno indir